Les Brèves

Les Femmes de Wakanda – Black Panther

Les femmes de Wakanda. Je n’ai pas vu une société féministe dans Wakanda. Car il (le féminisme) n’a pas besoin d’y être. Le féminisme n’apparait que lorsqu’il y’a une organisation d’une société défavorable pour les femmes.

J’ai vu une société où les « rôles » de genre sont en fait justement renversés et pourtant, aucune guerre des sexes (comme aiment tant penser les non-féministes) n’a lieu, aucun conflit d’égo masculin ni féminin n’est présent dans cette dynamique hommes/femmes mais plutôt, une loyauté sans faille d’un côté (femmes) et une gratitude, reconnaissance et humilité chez l’autre (hommes).

Protection/Défense: un rôle normalement attribué à l’homme. Et pourtant à Wakanda, la chef de l’armée, protectrice du trône et du territoire est attribué à la femme Okoye. Avec une armée totalement féminine. Loyale, impitoyable, ne dit-on pas que les femmes sont des êtres redoutables et loyaux ? (Les Amazones de Dahomey etc….). Elles protègent farouchement.

Développement et technologie: qui pourrait penser qu’une femme, plus précisément une jeune fille Shuri est de surcroit à la tête d’un département aussi important? La recherche, la technologie et le développement de son pays. Qu’en aurait-il été si on n’avait pas fait attention à son potentiel, lui disant que c’est des trucs de garçons et qu’une fille joue à la poupée ?

Matriarche: Parce qu’une reine, Ramonda n’est pas juste la femme du roi. Et que son règne subsiste après la mort de son mari, le roi. Elle dirige et conduit la nation, menant stratégie et alliance pour sauver son pays. Et avant tout, l’humilité la précède lorsqu’elle se prosterne devant un chef d’une région de son pays.

Nakia n’est pas en reste. Elle représente une femme noire (non pas « occidentalisée » comme j’ai pu lire) totalement libre d’être elle-même, forte dans son caractère et affirmée dans ses choix de vie. Loin des stéréotypes et vision unique de ce que serait une « vraie » femme noire (africaine).

 

Lupita Nyond’o dirait de son personnage: I would say what I love about the way this film represents women is that each and every one of us is an individual, unique, and we all have our own sense of power and our own agency, and we hold our own space without being pitted against each other.

« Ce que j’aime à propos de ce film, c’est la manière dont les femmes sont représentées dans leur individualité et sont uniques. Et nous avons toutes un pouvoir et une autorité unique. Et nous n’avons besoin de descendre une pour valoriser l’autre. »

Wakanda repose essentiellement sur ses femmes dans toutes leur identité propre, unique, forte et diverse mais aussi sur ses hommes, l’humilité dont fait preuve W’Kabi face à Okoye, sa compagne mais générale de l’armée force l’admiration. Une dynamique hommes/femmes dont on peut s’inspirer dans la vie réelle.

 

 

 

 

crédit photos
Tagged ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *